Surmonter les difficultés scolaires

A frustrated, upset child, or child with learning difficulties.

Votre enfant est en souffrance à l’école…

C’est difficile pour lui de rester en place sans bouger, être attentif aux consignes, lire, écrire, parler, se faire des amis, réaliser des gestes du quotidien…

Peut être l’a t’on diagnostiqué DYS… quelque chose, ou encore précoce, ou TDA (avec ou sans hyperactivité) ou ayant des troubles du spectres autistique, ou plus simplement anxieux…

Surement avez vous déjà consulté un nombre certains de spécialistes : orthophoniste, psychomotricien, ergothérapeute, orthoptiste, psychologue… qui auront chacun apporter à leur niveau un mieux être.

Peut être a t’il un problème visuel qui l’empêche d’accomplir confortablement et efficacement les taches qui lui sont demandées.

Cependant, parfois il reste comme un noyau dur qui empêche les choses d’avancer. Tout au long de ce parcours du combattant, bien que chacun y mette du sien, tout le monde s’épuise et se décourage, et bien souvent les enfants perdent complètement l’estime d’eux même !

Les connaissances actuelles concernant les réflexes archaïques apportent une réponse à ce problème. Il est très probable qu’un réflexe (ou plusieurs) soit persistant alors qu’il aurait du être intégré lors de la petite enfance et qu’il soit à l’origine de troubles neuro-développementaux. Dans ce cas, on observe des répercussions sur la sphère cognitive (troubles des apprentissages, troubles de l’attention), mais aussi sur le plan physique (problème postural, visuel) et émotionnel (gestion des émotions, anxiété, colère, difficultés relationnelles, prise de recul sur les événements).

En combinant un travail d’intégration de ces réflexes avec une prise en charge des blessures émotionnelles grâce à l’EFT, le nœud se défait et les connexions neuronales qui n’avaient pas pu se mettre en place dans les premiers mois de la vie se créent à ce moment là. C’est un peu comme si on rattrapait le temps perdu et que l’on soignait ses blessures. On restitue à l’enfant tout son potentiel pour se sentir bien dans son corps, avec les autres, et croire que c’est enfin possible!